Les Oubliés

John Grisham

A Seabrook, petite ville de Floride, le jeune avocat Keith Russo est tué à coups de fusil alors qu'il travaille un soir dans son bureau. L'assassin n'a laissé aucun indice. Aucun témoin, aucun mobile. Mais la police trouve bientôt un suspect, Quincy Miller, un homme noir et ancien client de Russo. Quincy est jugé et condamné à une peine de réclusion à perpétuité. Pendant vingt-deux ans, il se morfond en prison et ne cesse de clamer son innocence. Il n'a pas d'avocat, personne pour le défendre. De désespoir, il écrit une lettre aux Anges Gardiens, une association caritative dirigée par Cullen Post, avocat et ancien pasteur de l'Eglise épiscopale. Les Anges Gardiens n'acceptent que très peu d'affaires. Post sillonne le pays pour tenter de réparer les erreurs judiciaires et de sauver des innocents. Le cas de Quincy Miller, toutefois, représente un défi d'une toute autre nature. Des gens puissants, violents et sans pitié ont assassiné Keith Russo, et ils ne veulent pas voir Quincy Miller disculpé. Ils ont tué un avocat il y a vingt-deux ans, ils en tueraient un deuxième sans hésitation... Lire la suite

416 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 150x230

En Floride, le jeune avocat Keith Russo est tué à coups de fusil alors qu'il travaille un soir dans son bureau. L'assassin n'a laissé aucun indice. Aucun témoin, aucun mobile. Mais la police trouve bientôt un suspect, Quincy Miller, un homme noir et ancien client de Russo. Quincy est jugé et condamné à une peine de réclusion à perpétuité. Pendant vingt-deux ans, il se morfond en prison. De désespoir, il écrit une lettre aux Anges Gardiens, une association caritative dirigée par Cullen Post, avocat et ancien pasteur de l'Eglise épiscopale. Les Anges Gardiens n'acceptent que très peu d'affaires. Post sillonne le pays pour tenter de réparer les erreurs judiciaires et de sauver des innocents. Le cas de Quincy Miller, toutefois, représente un défi d'une toute autre nature. Les vrais assassins de Keith Russo ne veulent pas voir Quincy Miller disculpé...

Citation texte

« Le dernier grand roman de Grisham. » The Washington Post

Haut de page