Erik Orsenna

Avec l’enthousiasme qu’on lui connaît, Erik Orsenna s’attaque à un monument français : Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais (1732-1799). Il nous donne ainsi l’occasion de redécouvrir un homme aux goûts éclectiques et aux talents multiples – il n’était pas qu’écrivain ! Après une formation d’horloger (il inventa même un nouveau mécanisme), il fut le « maître de musique » auprès des filles de Louis XV. Il fut ensuite lieutenant général des chasses, administrateur de la Compagnie des eaux, armateur, marchand d’armes, puis espion à Londres pour Louis XV et Louis XVI. Bien sûr, il brilla en tant qu’auteur de pièces admirables (et d’autres plus négligeables). Il fut l’une des personnes à l’origine du droit d’auteur (il fonda la Société des auteurs) et édita les œuvres de Voltaire. L’une des grandes affaires de sa vie : les femmes, qu’il aima à la folie. Disparu il y a deux cent vingt ans, Beaumarchais a fait l’objet, durant tout l’été, d’une émission hebdomadaire sur France Culture. Erik Orsenna prolonge cet hommage à travers ce livre riche et joyeux. Lire la suite

208 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 135x215

VERBATIM#xA;« L’existence de Beaumarchais est une ivresse de vivre. Une suite de folles journées. Une pièce de théâtre effrénée où les personnages, tous Beaumarchais, se succèdent, se nourrissent l’un l’autre, s’allient, se contredisent, se combattent, parfois se détestent, le plus souvent s’aiment trop. Ce serait trop banal si, vécues par tous ces personnages, toutes ces vies se succédaient sagement. Cet horloger, fils d’horloger, ne supporte pas la chronologie. C’est le prince du En Même Temps. Trop gourmand pour ne pas TOUT vivre à la fois. Et trop joyeux de toutes ces aventures pour en ressentir de la fatigue. » Erik Orsenna#xA;

Chapeau

A la faveur d’un portrait truculent et enlevé de l’un des plus brillants auteurs français, Erik Orsenna peint une formidable fresque du XVIIIe siècle.

Haut de page