La Prisonnière du diable

Mireille Calmel

Egypte, mai 1494. Dans la crypte secrète d'un couvent isolé au milieu des sables, une roue de pierre, qui tourne indéfiniment depuis la nuit des Temps, s'est arrêtée. Anabeth, une jeune nonne messagère de Dieu, a pour mission de lire le message que le Tout-Puissant a daigné inscrire sur cette pierre en lettres de feu et de la transcrire sur papyrus. Loin de ce sanctuaire, quelqu'un doit impérativement mourir parce que le Diable s'est emparé de son âme pour préparer sa venue sur Terre. La sœur d'Anabeth (qui n'a pas survécu) porte ce message dans la vallée de la Vésubie, près de Nice, au couvent de la Madone d'Utelle. Après un voyage épuisant de plusieurs semaines, elle atteint son but et, la main tendue portant en tatouage une croix dans un triangle, remet le papyrus à la Révérende Mère Hersande. Lorsque celle-ci prend connaissance du nom de la personne à sacrifier, elle sursaute, sûre que Dieu condamne un innocent. Au village d'Utelle, Myriam attend sa délivrance. Pascal, son mari, tailleur de pierre au service du sulfureux baron Raphaël Galleani qui, jadis, a corrompu Hersande, est mort assassiné. Myriam apprend alors que Galleani exige que l'enfant dont elle accouchera lui soit remis à sa naissance… Lire la suite

416 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 153x240

Chapeau

Mireille Calmel renoue avec l'univers du Bal des louves, l'un de ses plus grands succès.

Haut de page