L'Enfant et l'Oiseau

Durian Sukegawa

Ce bébé corbeau nippon à long bec a de la chance. Alors que ses deux petits frères ont succombé aux assauts conjoints d'un orage contre le cèdre qui abritait le nid et d'un prédateur, il est recueilli par Ritsuko, une femme chargée de l'entretien dans une usine. La larme à l'œil, sa mère le regarde partir : le seul de ses petits à avoir survécu est bien jeune pour voler de ses propres ailes. Yôichi, le fils de onze ans de Ritsuko, est fou de joie à l'arrivée de ce pensionnaire peu ordinaire : seuls les animaux font s'illuminer cet enfant taciturne. Il s'empresse de confectionner un nid pour l'oiseau, désinfecte ses plaies, le nomme Johnson et parvient, non sans peine, à le faire boire. Le troisième jour, Johnson consent à se nourrir de pâte à poisson frite et à émettre quelques sons de remerciement : un craillement faible suivi d'un croassement plus long... Lire la suite

256 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 140x250

UNE ODE À L'AMITIÉ
Philosophe, musicien, artiste de rue, scénariste, romancier et poète, Durian Sukegawa, natif de Tokyo, est une figure incontournable dans son pays. Le public francophone l'a découvert avec Les Délices de Tokyo, dont une adaptation cinématographique de Naomi Kawase connut un grand succès et fut chaudement saluée par la critique. Empreint de poésie, L'Enfant et l'Oiseau est une fable émouvante sur la différence, qui fait immanquablement penser à Jonathan Livingston le goéland de Richard Bach ; l'auteur évoque la difficulté de vivre, les liens qui nous unissent à autrui, le sentiment de liberté, la solidarité. Un texte subtil et poignant, dont on sort bouleversé.

Haut de page