Nous étions deux

José Frèches

On connaissait l'écrivain pour ses cycles romanesques sur la Chine éternelle, Le Disque de Jade, L'Impératrice de la soie ou L'Empire des larmes. Cette fois, José Frèches nous entraîne dans un univers beaucoup moins lointain mais tout aussi fascinant. Il a perdu son frère jumeau, Jean-Benoît, en 2011. Et il a le sentiment d'avoir laissé dans cette épreuve une partie de lui-même. En homme érudit, il a beaucoup lu sur le grand mystère des monozygotes, et restitue cette connaissance dans le récit de sa propre expérience et de ses propres émotions. Il ouvre ainsi une fenêtre sur ces royaumes étranges peuplés de deux individus qui oscillent, parfois douloureusement, entre l'envie de se suffire à eux-mêmes et l'impérieuse nécessité d'aller explorer le vaste monde des « sans pareils », cette immense majorité de femmes et d'hommes qui n'ont pas de semblable. Un récit extraordinaire, porté par une écriture sensible et élégante. Lire la suite

216 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 135x215

Chapeau

En 2011, José Frèches disait adieu à son frère jumeau. Un cataclysme qui l'a renvoyé au mystère de la gémellité. Comment être soi quand on est deux ?

Haut de page