Les favoris de la Reine

Emmanuel de Valicourt

Rapidement lassée des devoirs de sa charge, Marie-Antoinette goûte de retrouver ses amis en des lieux fermés au reste de la cour : « Ici je ne suis pas la reine, je suis moi. » Aucune de ses devancières n'avait affiché une telle séparation entre la souveraine et la femme. Elle entend vivre en harmonie avec elle-même et ses sentiments. Alors que nul n'ignore ses déboires conjugaux, la reine est vue à Paris au bal de l'Opéra avec le comte d'Artois, à Versailles avec le beau Lauzun, avec le persiflore Besenval, le capricieux Vaudreuil, le docile Esterhazy, ou le ténébreux Fersen. La cour parle des « favoris de la reine ». Autour de ce nouveau rôle, les intrigues se nouent et se défont entre les candidats et leurs soutiens. Emmanuel de Valicourt consacre pour la première fois un ouvrage au rapport de Marie-Antoinette avec les hommes. Ce livre renouvelle la compréhension que l'on a de la reine, mettant en lumière la féminité et le désir de plaire de celle qui est l'une des femmes les plus élégantes du siècle, sans renoncer pourtant à son statut de souveraine. Ces relations privilégiées sont aussi l'occasion de faire sortir de l'ombre des personnages que l'histoire a oubliés. Lire la suite

Couverture brochée en couleurs | Format: 0x0

Emmanuel de Valicourt
Docteur en droit et enseignant, Emmanuel de Valicourt se passionne pour la société française qui précède la Révolution. Il est l'auteur d'une biographie de Charles-Alexandre de Colonne, ministre de Louis XVI, saluée par la critique.

Chapeau

En se soustrayant à l'étiquette de la Cour et en entretenant des relations avec ceux que l'on a appelés ses favoris, Marie-Antoinette a innové mais aussi contribué à nourrir la légende noire qui a été la sienne.

Haut de page