L'Intrepide Chevauchee de Benjamin Disraeli

Charles Zorgbibe

< Quand je veux lire un roman, j'en ecris un >, aimait dire Benjamin Disraeli. Sa vie aura ete le plus extraordinaire de ses romans. Intrepide chevauchee du petit-fils d'un immigre italien qui revait d'acceder aux plus hautes fonctions du Royaume-Uni, alors qu'il n'avait ni titres nobiliaires, ni proprietes terriennes, ni diplome d'Oxford ou de Cambridge - les conditions indispensables au XIXe siecle pour entrer dans le cercle enchante du pouvoir britannique... A trente ans, il confie au puissant lord Melbourne, pilier du gouvernement, qu'il veut devenir < premier ministre >, provoquant la colere de son interlocuteur : < Jeune homme, chassez ces idees folles de votre tete ! > Aux contraintes du destin, Benjamin Disraeli ne cessera d'opposer la force de la volonte et l'energie creatrice de l'imagination. Il prendra la tete du parti tory, le parti des aristocrates anglais et, par deux fois, il sera premier ministre - accedant ainsi au < sommet du mat glissant >. Il elaborera les grandes lois sociales du XIXe siecle et il elargira le suffrage a de nouvelles couches d'electeurs dans une < course a la democratie > face a son grand rival Gladstone. Devenu l'un des premiers hommes d'Etat europeens, Disraeli imposera la paix a la Russie et a l'Empire ottoman lors d'une nouvelle eruption de la < question d'Orient >. Il restera, dans l'histoire de l'Angleterre, le pere fondateur de l'imperialisme, apres avoir multiplie les coups de < diplomatie-spectacle > - l'achat des actions du canal de Suez, la prise de possession de Chypre et le couronnement de la reine Victoria comme imperatrice des Indes. Lire la suite

432 pages | Couverture brochee en couleurs | Format: 150x225

Charles Zorgbibe
Agrégé de droit public, Charles Zorgbibe a été doyen de la faculté de droit de Paris Sud, recteur de l'académie d'Aix-Marseille et professeur à Paris-I-Panthéon-Sorbonne. Il est l'auteur de divers essais politiques et juridiques, ainsi que de biographies consacrées à Mirabeau, Metternich, Kipling et Guillaume II.

Haut de page